« bref*, je suis vendeur-conseil pendant le confinement »